Jean-Patrick Capdevielle – L’Équation du Poisson Blessé (2016)

Une interview de l’artiste devant son tableau :

L’éromachie est bien présente ici, puisque les paroles de la chanson apportent un éclairage intéressant : et si les blessures du poisson christique (« ichtys ») n’étaient au final dues qu’à quelque mésaventure avec la gent féminine ?

L’équation de Schrödinger (détail de L’Équation du poisson blessé). Photo Magali Martin, 2016.

L’immiscion du Quantum Jesus ouvre une perspective sur la lumière, sur sa présence et son absence simultanées. Le christianisme étant une théologie de la lumière, il n’est donc pas si surprenant que la physique quantique lui ait été appliquée au XXIe siècle (ici par des sectes américaines).

Les thèmes de la crucifixion et/ou de la résurrection se retrouvent également dans Blood Circus (le Cirque de Sang – voir vidéo) et dans Un jour, je serai vivant (voir vidéo).

Blood Circus

Un jour, je serai vivant

. Quelques vues supplémentaires du tableau :

Les crânes de kalaos

Vol de chauve-souris

. Pour découvrir tout l’oeuvre peint de J.-P. C. :

[Peinture] – Jean-Patrick Capdevielle. L’œuvre peint

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *