Accueil

Art, Love and Fight Chronicles

ÉROMACHIES.

Le terme n’existant pas en français, je vais donc m’en attribuer la paternité ! 😉
Il signifie étymologiquement « jeux de lutte et d’amour ».
Il a été utilisé en italien par Filippo Rossato, l’auteur d’une série de sculptures en bronze et céramique (2007), dont voici un exemple :

Filippo Rossato, Eromachie. Giochi di lotta e d’amore (2007)  (= Éromachies. Jeux de lutte et d’amour) – Cliquer pour agrandir

 

Sur ce site, je me propose d’explorer ce concept de deux manières :

– À travers une critique du néo-féminisme, la forme actuelle et dévoyée du féminisme égaré dans une guerre des sexes aussi absurde que perdue d’avance.

– À travers quelques explorations artistiques et iconographiques personnelles sur le thème de l’éromachie.

Les dernières publications sur le site sont annoncées ici :

Newsletter et nouveautés sur le site

Bonne visite ! 😉

Vous pouvez laisser des commentaires online ou par mail : contact@eromakia.fr

Image de couverture :  « Balance ton porc » ? Non, merci !

Ferdinand Rops, Pornokratès, 1878 (pastel, gouache et aquarelle sur papier ; Namur, Musée Provincial Félicien Rops).

« Balance ton porc » ? Non, merci ! Félicien Rops, Pornokratès (La Dame au cochon), 1878